green beauty for a greener life

Comment j'ai guéri mon acné sévère en 2 mois

CLEANANCE, OLEASSENCE, PAI

Si j'ai décidé de prendre la parole en public sur ce sujet, c'est principalement car j'ai souffert d'une acné presque sévère durant plusieurs années. Sans connaître la cause de cette acné. Et un jour, j'ai découvert un blog prônant les cosmétiques naturels et bio. Un blog qui prônait aussi l'arrêt de l'utilisation des cosmétiques "conventionnels". C'est-à-dire l'arrêt des cosmétiques utilisant des ingrédients chimiques, synthétiques, pas forcément très regardants sur la composition.

J'avais à peu près tout essayé en termes de cosmétiques contre l'acné (gels lavants, crèmes hydratantes, crèmes matifiantes, roll on...), de crèmes sur prescription (comme Epiduo, Erylik, du Peroxyde de benzoyle ou Zanéa, entre autres), de nettoyages de peau (chez l'esthéticienne, chez la dermato), d'acupuncture; j'ai pris de l'Androcur, de la Tolexine, du Rubozinc, de l'Effizinc, de l'homéopathie, j'ai essayé une pilule contraceptive soit-disant contre l'acné, BREF, rien ne m'avait définitivement guéri mon acné. Pour les plus courageux de la lecture, je vous mets la chronologie de mon combat. 3ème trimestre 2014 Je suis déjà depuis pas mal de mois en arrêt progressif de l'Androcur et de la Tolexine et à mesure que les doses diminuent, la fréquence des imperfections augmente. Je n'ai pas une peau scandaleuse à ce moment là mais je considérais qu'après un traitement aussi long et étant encore sous petites doses d'Androcur et Tolexine, ma peau devrait être mieux que ça. J'avais quasiment en permanence un bouton. Il changeait de place le bougre, mais pas un jour ne passait avec une peau complètement saine. 4ème trimestre 2014 Ne voulant pas retourner dans la spirale infernale des antibiotiques, je décide de me tourner vers une voie plus naturelle et suis allée voir un homéopathe. Il m'a donné un traitement censé faire sortir l'acné une bonne fois pour toute. Un peu anxieuse, j'ai quand même accepté car cet état devant durer un mois, suite à cela, l'acné ne serait qu'un mauvais souvenir. Deux mois plus tard, des poussées d'un autre monde continuaient, encore et encore ; l'homéopathe n'a pas réussi à stopper le phénomène.D'ailleurs le deuxième homéopathe que j'ai vu n'a pas réussi non plus. GE-NIAL, je me retrouve avec encore plus d'acné qu'avant. [caption id="attachment_927" align="aligncenter" width="310"]acné 2014 2015 Photo prise quelques mois après le 1er rdv chez l'homéopathe (et ça allait un peu mieux...)[/caption] 2ème trimestre 2015 Désespérée, je suis allée voir un magnétiseur pour tenter de venir à bout du problème. Les deux premières séances n'ont pas été très flagrantes, mais à la troisième en octobre 2015, MIRACLE ! Les poussées, après de longs mois, se sont arrêtées. Mais le problème n'était pas réglé. 3ème trimestre 2015 C'est là que j'ai découvert le fameux blog. J'ai pas mal lu sur le sujet, sur les méfaits des cosmétiques conventionnels, sur le fonctionnement de la peau, ses besoins et j'ai vu que tout ce qui était écrit faisait sens et pourrait expliquer pourquoi je n'avais jamais réussi à éradiquer mon acné, malgré mes moult efforts. 1er trimestre 2016 En janvier 2016, j'ai franchi le cap, investi dans des cosmétiques naturels et changé complètement ma routine beauté. En mars 2016, je n'avais quasiment plus un bouton ! Mais après de fortes périodes de stress, mes poussées ont repris. Goddamned. 4ème trimestre 2016 En septembre, je rencontre une nouvelle dermatologue. Dès notre premier rendez-vous, elle me parle du Roaccutane et me propose de la revoir un mois plus tard pour lui faire part de ma décision de commencer le traitement, OU PAS. A aucun moment elle n'a cherché à savoir d'où venait le problème (à part en accusant ma routine à base d'huiles végétales comme quoi je cite "le gras attire le gras" ). A aucun moment, elle ne m'a proposé de faire des tests afin d'essayer de trouver l'origine de mon acné. Direct, Roaccutane. Bam. En attendant notre deuxième rendez-vous, elle me prescrit en application locale le gel Zanéa, avec un gel nettoyant "doux" Cleanance d'Avène pour nettoyer le soir (voire le matin, le matin était facultatif !) ma face. Le gel m'a réduit les boutons et inflammations, mais m'a beaucoup asséché la peau. Quand je me maquillais, on voyait la desquamation de la peau, c'était juste une horreur, ça mettait encore plus en "valeur" mes imperfections ! Et j'avais des microkystes qui se formaient. Donc clairement, ce n'était pas une solution de long terme.  J'ai décidé de stopper la routine de la dermato, et ai repris mon ancienne routine à base de produits naturels (je vous détaille ma routine complète ici). Et là, mon visage s'est transformé (coucou Perle de lait). [caption id="attachment_1251" align="aligncenter" width="504"]Photo après 10 février 2017 Photo prise le 10 février 2017[/caption] Mes boutons ont commencé à se résorber. Mes microkystes ont commencé à se réduire. Jusqu'à ce que mon acné parte. [caption id="attachment_934" align="aligncenter" width="320"]gif anne victoire Si vous vous posez la question, eh bien oui, c'est moi ![/caption] Évidemment, le combat continue, j'ai toujours quelques boutons de ci, de là (pas mal juste avant mon cycle menstruel et après un week-end de "malbouffe"), mais globalement, je peux désormais sortir dans la rue sans maquillage, sans honte et j'ai la peau presque intégralement lisse ! J'ai toujours des taches pigmentaires de mes cicatrices d'acné, mais je travaille actuellement dessus, j'aurai l'occasion de vous en parler :) Considérant que l'arrêt des cosmétiques conventionnels suivi de la quasi disparition de mon acné n'était pas une coïncidence, j'ai voulu partager mon expérience car je sais ce que c'est d'avoir de l'acné au point de ne plus se supporter dans la glace, d'avoir honte, d'éviter les sorties en public, de perdre confiance en soi et la souffrance que tout cela engendre. Vous pourrez trouver ici mes 12 conseils pour lutter contre l'acné qui ont bien fonctionné pour moi et qui peuvent être des pistes si vous aussi vous cherchez à vous débarrasser de votre acné de façon durable ! Et n'oubliez pas, restez Opiniés ;)    
    Hello everyone, If I have decided to speak in public on this subject, it is mainly because I suffered from an almost severe acne for several years. Without knowing the cause of this acne. And one day, I discovered a blog advocating natural and organic cosmetics. A blog that also advocated stopping the use of "conventional" cosmetics. That is to say the stop of cosmetics using chemical synthetic ingredients, not really caring for your skin. I had tried pretty much everything in terms of cosmetics against acne (cleansing gels, moisturizing creams, matifying creams, roll on ...), prescription creams (like Epiduo, Erylik, Benzoyl peroxide or Zanea, among others), cleansings of the skin (at the esthetician, the dermatologist), acupuncture; I took pills like Androcur, Tolexin, Rubozinc, Effizinc, Homeopathy, I tried a contraceptive pill supposed to reduce acne, ANYWAY, nothing had definitively cured my acne. For the most courageous, I put you the chronology of my combat. 3rd quarter 2014 I have already been under Androcur and Tolexine for several months and as the dose decreased, the frequency of imperfections increased. I did not have a scandalous skin at that time but I considered that after such a long treatment and being still under small doses of Androcur and Tolexine, my skin should be better than that. I had almost always a button. It changed places, but not a day passed with a completely healthy skin. 4th quarter 2014 Unwilling to return to the infernal spiral of antibiotics, I decided to turn to a more natural path and went to see a homeopath. He gave me a treatment supposed to make acne pop out once and for all. A little anxious, I still accepted because it was supposed to last a month, then, acne would be a bad memory and be gone forever. Two months later, outbreaks of another world continued, again and again; The homeopath did not succeed in stopping the phenomenon. Besides, the second homeopath I saw did not succeed either. A-M-A-Z-I-N-G, I find myself with even more acne than before. acné 2014 2015 Photo taken a few months after the 1st rdv at the homeopath (and it was a little better ...) 2nd Quarter 2015 Desperate, I went to see a magnetizer to try to overcome the problem. The first two sessions were not very obvious, but at the third session in October 2015, MIRACLE! Breakouts, after many months, finally stopped. But the problem was not solved. 3rd quarter 2015 This is where I discovered the famous blog. I have read a lot about the subject, about the harmful effects of conventional cosmetics, about the functioning of the skin and its needs, and I saw that everything that was written made sense and could explain why I had never succeeded in eradicate my acne, despite my many efforts. 1st Quarter 2016 In January 2016, I stepped up, invested in natural cosmetics and completely changed my beauty routine. In March 2016, I had almost no pimple! But after severe stress, my acne went back. Goddamned. 4th quarter 2016 In September, I met a new dermatologist. Right after I arrived to our first appointment, she talked to me about Roaccutane and offered me to see her in a month to tell her of my decision to start treatment OR NOT. At no time did she try to find out where the problem came from (except accusing my routine with vegetable oils and I quote "fat attracts fat"). At no time did she offer me to do tests to try to find the origin of my acne.Or to try something in order to find the cause of my acne. Downright, Roaccutane. Bam. While waiting for our second appointment, she prescribed the Zanea gel local, with a cleansing gel "Cleanance" from Avène to clean my skin in the evening (or morning, but morning was optional!). The gel reduced the pimples and inflammations, but made my skin very dry. When I put on makeup, you could see the peeling of the skin, it was just a horror, it emphasised more my imperfections than it covered them! And I had microcysts that were forming. So clearly, it was not a long-term solution. I decided to stop the routine of this dermato, and returned to my old routine with natural products (I detail my complete routines here). And then my face changed. Photo après 10 février 2017 My pimples began to reduce. My microcysts began to shrink. Until my acne goes away. gif anne victoire If you are wondering, well yes, it's me! Obviously, the fight goes on, I still have several pimples (a little bad just before my menstrual cycle and after a weekend of "junk food"), but overall I can now go out on the street without makeup, without shame and I have almost completely smooth skin! I still have pigmentary spots from my acne scars, but I am currently working on it, I will have the opportunity to tell you about it :) Considering that the stop of conventional cosmetics followed by the almost disappearance of my acne was not a coincidence, I wanted to share my experience because I know what it is to have acne to the point you no longer bear your image in the mirror, to the point you are ashamed, you avoid to go out in public, you lose self-confidence: all the suffering you live with. You can find here my 12 tips to fight acne that have worked well for me and that can be leads if you also are looking to get rid of your acne! Everything doesn't work on everybody, everybody is unique but at least it is worth trying until you find what suits you :) Do not forget, stay Opiniated ;)

18 May, 2017

Derniers articles

Share On